3. Superposition de deux ondes et onde sationnaire

Auteur de la simulation : Wolfgang Christian

L'animation ci-contre permet de visualiser l'effet de la superposition de deux ondes.
f(x,t) =
g(x,t) =

Observez que si f et g ont même amplitude, même longueur d'onde et même période mais progressent dans des sens opposés, la superposition des deux ondes correspond à une onde stationnaire caractérisée par des ventres et des noeuds.

  • les noeuds : les points de la corde qui sont au repos quel que soit le temps
  • les ventres : les points de la corde dont l'amplitude de déplacement est maximum

Cette situation est celle d'une onde qui progresse dans un milieu de dimension finie et qui se réfléchit sur l'extrémité du milieu. f et g peuvent par exemple représenter les ondes qui progressent sur une corde de longueur finie, L (ici, L = 24 graduations).


Deux cas particuliers :
  • L/λ = n (n entier), f = A sin( kx - ωt ) et g = A sin( - kx - ωt ).
    Quel que soit le temps, f et g ont la même valeur aux extrémités. L'onde stationnaire est caractérisée par des ventres aux extrémités. Il s'agit d'une corde aux extrémités libres.

  • L/λ = n (n entier), f = A sin( kx - ωt ) et g = A sin( - kx - ωt + π ).
    Quel que soit le temps, f et g ont la même valeur absolue aux extrémités mais des signes opposés. L'onde stationnaire est caractérisée par des noeuds aux extrémités. Il s'agit d'une corde aux extrémités fixes.


Auteur de la page : Fernande Frising Mail            UNamur